Tout savoir sur le métier d’un chaudronnier

Le chaudronnier est l’un des experts très recherchés par les industries. En effet, les fruits de ses travaux sont utiles dans plusieurs secteurs d’activités. L’industrie agro-alimentaire, nucléaire, automobile, chimique, et bien d’autres encore font appel aux travaux d’un chaudronnier. Mais en quoi consiste le métier d’un tel spécialiste ?

Quelles sont les missions d’un chaudronnier ?

Le chaudronnier est un expert en métal. Il travaille non seulement sur les métaux ferreux, mais aussi sur le laiton, le cuivre, et même l’aluminium. Sa mission est de réaliser de A à Z à partir de feuilles de métal diverses pièces. Celles-ci seront utiles dans différentes industries. Elles peuvent être de petites dimensions ou de grandes tailles. Pour cela, le chaudronnier peut travailler en atelier ou sur le chantier selon la taille des pièces à fabriquer. Ainsi, il intervient non seulement dans les entreprises spécialisées en chaudronnerie, mais aussi dans les différentes industries énoncées ci-haut.

A part la fabrication de nouvelles pièces, cet expert est capable d’effectuer la maintenance de pièces existantes. Celles-ci peuvent être cassées, déformées ou usées. Ainsi, sa mission est de diagnostiquer l’état de la pièce et de la remettre en état. Si nécessaire, il fabrique également des pièces non standard et contrôle leur conformité.

Quelles sont les activités d’un chaudronnier ?

Pour pouvoir fabriquer les pièces souhaitées ou commandées, le chaudronnier fait en premier lieu un plan. C’est à partir de celui-ci qu’il étudie la forme à produire, la qualité de la matière et les outils à utiliser. Il travaille à la fois manuellement et à l’aide des machines. Consultez ce site si vous voulez savoir les différentes machines utilisées par un chaudronnier.

Ainsi, il découpe tous les éléments dans le métal. Ensuite, il leur donne des formes en effectuant différentes actions. Il réalise par exemple le pliage, le cintrage ou l’emboutissage. C’est après cela qu’il passe au montage et à l’assemblage de tous les éléments. Cela s’effectue par soudage, rivetage ou collage afin d’obtenir des récipients, des tubes ou des feuilles.

Mais ce n’est pas tout, il prend en charge aussi des finitions de l’objet. Celles-ci se font par ponçage pour les bavures de soudure et par meulage pour éliminer les aspérités. Sachez également que le contrôle qualité finale de la pièce fait partie des activités d’un chaudronnier.

Quelles sont les compétences et les qualités d’un bon chaudronnier ?

Le métier d’un chaudronnier nécessite beaucoup de savoir-faire et des compétences. Dans ce cas, le chaudronnier doit :

  • être capable de lire et d’analyser les plans 2D et 3D ;
  • avoir des connaissances approfondies sur les propriétés de chaque métal et les autres matériaux utilisés ;
  • maîtriser l’utilisation des machines et des outils sophistiqués ;
  • connaître les différentes techniques comme le pliage, le perçage, l’emboutissage, la soudure, le cintrage, … ;
  • avoir une bonne condition physique, car plusieurs travaux se réalisent en position debout et les pièces fabriquées sont parfois imposantes et lourdes ;
  • respecter les normes strictes de fabrication et de sécurité.

Ainsi, pour avoir toutes ces compétences et ces qualités, le chaudronnier doit suivre certaines formations. Suivez ce lien pour découvrir les différentes formations à suivre pour devenir un chaudronnier.