L’indice CAC 40 : ce qu’il faut savoir

par

dans

Le CAC 40 est l’indice boursier le plus populaire de la place de Paris. Créé en 1987, il entre en vigueur le 15 juin 1988 et permet d’évaluer les variations de cours des 40 plus grosses sociétés cotées à la Bourse de Paris. Tout comme le Dow Jones aux États-Unis ou le Nikkei au Japon, le CAC 40 est considéré comme le baromètre des marchés financiers. Comment fonctionne le CAC 40 ? Comment le calculer ? Comment l’interpréter ? On fait le point dans cet article.

Qu’est-ce que le CAC 40 ?

Le CAC 40, Cotation Assistée Continu, est un panier composé de 40 valeurs de sociétés françaises. Ces 40 sociétés ont été choisies parmi les 100 capitalisations boursières les plus importantes cotées sur Euronext Paris, la première place boursière européenne. Chaque société est sélectionnée sur des critères de taille, mais pas uniquement : la liquidité du titre ainsi que d’autres critères moins quantitatifs. C’est le Conseil Scientifique des Indices (et non un simple algorithme) qui décide si une entreprise sort de l’indice pour laisser sa place à une autre.

Le cours du jour varie en permanence de 9h00 à 17h30 tous les jours ouvrés sauf pendant quelques jours fériés et se met à jour toutes les 15 secondes.

À quoi sert le CAC 40 ?

L’évolution du CAC 40 reflète la tendance générale des performances des entreprises françaises majeures sur les marchés financiers. Il est l’indice boursier le plus suivi de la place de Paris et représente initialement la santé de l’économie française. Dit en terme plus simple, la CAC 40 a été conçu pour représenter l’évolution d’un panier d’actions qui reflète l’économie française. Mais avec la mondialisation, les sociétés françaises du CAC 40 se sont internationalisées. Cela signifie que le CAC 40 n’est donc plus représentatif uniquement de l’économie française interne. Le CAC 40 est surtout un moyen efficace de se faire une idée sur le sentiment des investisseurs sur l’économie française, plus que sur l’état réel de cette dernière.

Le CAC40 a récemment atteint un record le 29 décembre 2021 à 7.201,65 points, et sont plus bas historique reste le 29 janvier 1988 avec 893,80 points.

Comment le CAC 40 est-il calculé ?

L’indice CAC 40 est calculé en continu en se basant sur la capitalisation des entreprises – que l’on l’obtient en multipliant le nombre d’actions émises par l’entreprise par le prix du titre de ces actions sur le marché. Le CAC 40 est libellé en points, déterminés notamment par le résultat de la moyenne pondérée des capitalisations boursières des valeurs qui le composent. Chaque entreprise du CAC 40 mesure l’indice en fonction de la quantité de titres disponibles sur le marché. Les pondérations évoluent d’une société à l’autre, en fonction de sa capitalisation et des échanges survenus sur la valeur. Plus le cours d’une action est en hausse, plus son poids dans le CAC 40 est conséquent.

Pourquoi le CAC 40 baisse-t-il ou monte-t-il ?

Différents facteurs influencent le prix du CAC 40. Il est mal diversifié et certaines entreprises pèsent plus de 10 % du prix de l’indice. L’évolution du prix de ces actions influera davantage l’évolution du prix du CAC 40. Cependant, les variations majeures de l’indice vont habituellement chercher leurs causes dans des situations macro-économiques ou politiques tels que :

  • L’économie mondiale
  • La santé de système financier
  • Les risques géopolitiques
  • L’inflation

Enfin, généralement, ce qui fait varier le prix des indices est ce qu’on appelle la « prime de risque ». Elle représente le rendement additionnel d’un actif risqué par rapport au rendement d’un actif plus sûr. Certains investisseurs cherchent à gagner plus tout en prenant le moins de risque possible. On peut donc observer des tendances à la hausse ou à la baisse sans raison économique directe, mais par le simple fait que des flux d’argent passent d’un actif à l’autre afin d’optimiser le rendement/risque.

Comment investir en bourse dans le CAC 40?

Vous pouvez investir dans le CAC 40 via un compte-titres ou un PEA ouvert auprès d’un organisme spécialisé en bourse ou auprès d’une banque. Les produits boursiers ou dérivés, comme les ETF, aussi appelés trackers, peuvent investir dans l’indice CAC 40 à la hausse comme à la baisse et sont l’idéal pour débuter en bourse. Il est également possible d’acheter directement les actions des sociétés qui composent le CAC 40, une technique souvent réservée aux connaisseurs.

Le robot investisseur Market-Signals permet également d’investir dans des indices européens via des ETFs