Assurance locataire en Belgique: tout ce qu’il faut savoir

Les propriétaires comme les locataires et colocataires peuvent avoir besoin d’une assurance locataire, également appelée assurance habitation. Cette dernière peut prendre en charge de plusieurs éléments essentiels pour une protection optimale lorsque vous disposez d’un bien immobilier ou que vous louer une maison ou un appartement en Belgique ou dans une autre région. L’assurance locataire peut être obligatoire ou non, selon votre situation et les besoins du bien.

Les lignes qui suivent vous donnent toutes les informations à connaître sur l’assurance locataire.

L’assurance locataire, pour qui ?

L’assurance locataire peut être, comme on a mentionné dans les lignes précédentes, obligatoire ou pas. Si vous êtes un propriétaire d’un bien immobilier et que vous mettez ce dernier en location, vous n’êtes pas dans l’obligation de souscrire une assurance locataire en Belgique. Cette dernière est toutefois indispensable pour bénéficier d’une couverture optimale en cas de souci et de litige avec vos locataires.

Si vous êtes un locataire de bien, vous devez obligatoirement choisir une assurance habitation. Cette dernière vous permet d’être protégé et d’éviter que les propriétaires ne mettent fin au contrat de location à tout moment. L’assurance habitation est aussi importante pour un accompagnement complet en cas de soucis causés par des événements naturels comme un vol, un cambriolage, des dégâts des eaux ou encore des catastrophes naturelles. Cela dit, l’assurance prend en charge de tous les dommages que le bien immobilier a pu subir.

En tant que colocataire, la souscription est également obligatoire. Les offres d’assurance habitation sont nombreuses sur le marché. Il est donc essentiel de prendre en compte de quelques éléments avant de choisir la compagnie d’assurance la plus adaptée à vos besoins et surtout à votre budget. Un contrat d’assurance peut prendre en compte de plusieurs garanties obligatoires avec la responsabilité civile et d’autres garanties optionnelles qui doivent être choisies par le client.

La résiliation d’un contrat d’assurance locataire

Il est possible de résilier un contrat d’assurance locataire dans plusieurs situations. Vous pouvez donc, dans le cas d’un contrat multirisque, résilier ce dernier avant sa première échéance, c’est-à-dire deux mois avant la date d’anniversaire de la signature par lettre recommandée avec une accusée de réception. La résiliation peut également être faite après la première échéance, à tout moment durant l’année, et toujours en recommandé avec une accusée de réception. Le contrat doit cesser après un mois.

Il est aussi possible de rompre le contrat d’assurance locataire après une modification qui peut aggraver un risque ou suite au décès de l’assuré.

Quel est le prix d’une assurance habitation ?

Le prix de l’assurance locataire peut dépendre d’une compagnie à une autre. Ce dernier peut être mis en place selon plusieurs caractéristiques et paramètres. Les entreprises d’assurance peuvent alors prendre en compte de la surface habitable et des annexes que votre maison dispose. Elles peuvent également considérer les aménagements qui ont été effectués sur le bien immobilier ou encore du mobilier qui est présent dans ce dernier.

Le montant de la franchise est aussi un point que les assureurs peuvent voir avant de proposer un prix pour une assurance habitation. Les garanties optionnelles sont aussi essentielles et peuvent jouer un rôle important dans le prix à payer pour une assurance locataire.